Travaux d’aménagement du barrage de Dardennes au Revest

Travaux d’aménagement du barrage de Dardennes, portés par la Métropole TPM

Les travaux du barrage de Dardennes sur la commune du Revest-les-Eaux sont lancés et vont durer près de deux ansPortés par la Métropole TPM Toulon Provence Méditerranée – propriétaire de l’ouvrage et compétente en « eau potable » – ces travaux consistent à conforter l’ouvrageaugmenter sa capacité d’évacuation et rénover les équipements.

Ces travaux d’envergure s’inscrivent dans une démarche de transition écologique et nécessitent un plan de circulation spécifique durant les travaux.

Le barrage de Dardennes au Revest-Les-Eaux a été construit en 1912 afin d’assurer l’alimentation en eau potable de la ville de Toulon. D’importants travaux sont engagés d’octobre 2020 à avril 2022, afin d’améliorer sa capacité d’évacuation, sa résistance et créer une centrale hydro-électrique.

Après le lancement d’études préalables, les travaux vont se dérouler sur 18 mois, d’octobre 2020 à avril 2022. La Métropole TPM, propriétaire du barrage en est le maitre d’ouvrage. En effet, la compétence « eau potable » de la Ville de Toulon a été transférée à la Métropole au 1er janvier 2018 ; les ouvrages et le foncier concernant l’eau potable ont également été transférés.

Ces travaux n’auront aucune incidence sur l’alimentation et la potabilisation de l’eau de Toulonalimentée par différentes sources (barrage de Carcès et Canal de Provence).

Des travaux d’envergure sur le barrage de Dardennes

 Le barrage de Dardennes est un barrage-poids arqué en maçonnerie de 35 m de haut et 154 m de long, avec une capacité de stockage de l’ordre d’1 million de m3. Les travaux consistent à conforter l’ouvrage, augmenter sa capacité d’évacuation et rénover les équipements mécaniques.

> Deux phases de travaux

Phase 1 : octobre 2020 à septembre 2021

Cette première phase consiste à réaliser des travaux d’élargissement de l’évacuateur de crue existant situé en rive droite de l’ouvrage et se terminant dans le Las, afin d’améliorer sa capacité, et permettre l’évacuation d’une crue exceptionnelle.

Il passera ainsi d’une capacité d’évacuation de 110 m3/seconde à 240m3/seconde à l’issue des travaux.

Ces travaux consistent en :

  • La démolition de 14 500 m3 de rochers ;
  • La création d’un nouvel évacuateur de crue en béton armé ;
  • La réalisation de 3 ouvrages d’art : 1 pont passerelle et 2 ouvrages cadres.

Phase 2 : juin 2021 à avril 2022

Cette deuxième phase correspond aux travaux de confortement du pied de barrage afin d’améliorer la résistance de l’ouvrage, à l’aide d’un remblai poids aval sur une hauteur de 17 m. Ce remblai sera habillé d’une carapace en blocs de pierres. Il est ainsi conçu pour supporter un déversement en crête du barrage afin de résister à une crue exceptionnelle.

Cette phase inclue la réalisation de locaux techniques (202 m²).

Tous les matériaux démolis en phase 1 seront réutilisés en phase 2

Cette phase de travaux comprend également la création d’une centrale hydro-électrique : remplacement de la turbine existante par une turbine de même puissance (115kVA), installation de la nouvelle turbine dans les nouveaux locaux techniques inclus dans le confortement aval du barrage

L’usine d’eau potable ne sera pas impactée par les travaux et restera en activité.

> Un plan de circulation

Ces travaux nécessitent la fermeture des routes du Barrage et du Colombier au droit du barrage.

Un plan de circulation a été établi pour toute la durée des travaux, en concertation avec la Mairie du Revest-Les-Eaux, le Département, tous les services de transports et les services de secours :

  • Mise en place d’une déviation :
  • Accès au quartier des Lones maintenu
  • Accès au quartier des Camps maintenu

Les routes du Colombier, du Barrage, des Camps et de la Foux demeurent ouvertes à la circulation des riverains.

  • Fermeture du chemin de randonnée entre le barrage et le village du Revest-les-Eaux.
  • Déplacement de l’arrêt de bus « Barrage » (situé à l’angle ouest du barrage) à moins de 100 m plus en aval.

L’arrêt « la Foux » est desservi par une navette (minibus AB 50) depuis le 7 septembre 2020. Pour les scolaires cette navette passe à 8h15 à l’arrêt de bus et les ramène à la sortie de l’école à l’arrêt de bus à 16h55. Si les enfants ne prennent pas la navette exceptionnellement, dans un souci d’organisation, il est demandé aux parents d’appeler obligatoirement le service réseau Mistral au 04 94 03 87 11.

De même, le bus scolaire Re 01 verra son itinéraire modifié.

Les autres arrêts de bus routes du Colombier et du Barrage seront desservis par cette même navette. 

Des travaux  sur le barrage de Dardennes : un enjeu de développement durable

Ce projet s’inscrit dans une démarche de transition écologique sur les 4 volets suivants :

> Le volet climatique

Il apporte une anticipation au changement climatique, en permettant à cet ouvrage de répondre à la problématique des pluies de plus en plus violentes dans notre région.

La résistance aux pluies diluviennes se fera par l’élargissement de l’évacuateur de crues mais également par la recharge aval du barrage qui permettra à l’ouvrage de résister en cas d’évènement extrême à une crue de 400 m3/s (période de retour 100 000 ans).

Pour cet évènement extrême l’ouvrage aurait à résister à une lame d’eau d’un mètre au-dessus de la crête du barrage.

> Le volet énergétique

Ces travaux seront également l’occasion de mettre en place une microcentrale hydro-électrique qui permettra de produire de l’électricité à partir du flux d’eau qui alimente l’usine d’eau potable depuis le barrage.

Les kilowatts ainsi produits seront réinjectés dans le réseau ERDF.

> Le volet sur les risques sanitaires

Ces travaux seront accompagnés dans la foulée par la réalisation d’une couverture des filtres, permettant la décantation de l’eau avant son entrée dans l’usine, qui sont aujourd’hui à ciel ouvert.

De plus, une unité de traitement des eaux de lavage sera réalisée, pour permettre leur traitement avant leur rejet dans le Las.

> Le volet environnemental

Les études environnementales et d’impact ont permis de construire un calendrier d’action qui respecte les périodes de nidification et de reproduction de la faune.

Les pistes d’accès et les zones de travaux ont été réduites pour garantir le respect de la végétation.

L’ensemble de ces dispositions sera suivi par un écologue tout le long du chantier.

Dates repères

  • 2010 : avis technique du CEMAGREF (IRSTEA) sur le comportement de l’ouvrage.
  • 5 juillet 2011 et 26 septembre 2019arrêtés Préfectoraux suite à une demande du Service de Contrôle, le CEMAGREF (IRSTEA)
  • Du 16 septembre au 18 octobre 2019 : enquête publique unique portant sur l’autorisation environnementale des travaux et sur la déclaration de projet emportant la mise en compatibilité du Plan Local d’Urbanisme de la commune du Revest-les-Eaux.
  • 16 juin 2020 : PLU de la commune du Revest mis en compatibilité par délibération n°20/06/90 du Conseil Métropolitain.
  • 15 juillet 2020 : avis favorable de la Commission Départementale de la Nature des Paysages et des Sites.
  • 3 août 2020 : autorisation par le Ministère de la transition écologique de travaux dans le site classé par arrêté ministériel n° QV1 464-20D803.
  • 7 août 2020 : permis de construire délivré.
  • 31 août 2020 : arrêté préfectoral d’autorisation environnementale relatif aux travaux.
  • Octobre 2020 à septembre 2021 : phase 1 -Travaux d’élargissement de l’évacuateur de crues.
  • Juin 2021 à avril 2022 : phase 2 – Barrage mis à sec – Travaux de confortement par remblai du barrage puis remise en état des lieux.

Chiffres clefs

Montant estimé de l’opération : 9 millions d’euros HT.
Durée prévisionnelle des travaux : 18 mois

Aides financières sollicitées
Des aides financières ont été sollicitées auprès de l’Etat, du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Conseil Départemental du Var, pour un montant total de 3.6 millions d’euros.

Maîtrise d’ouvrage et Maitrise d’œuvre
Maîtrise d’ouvrage : Métropole Toulon Provence Méditerranée
Maîtrise d’œuvre : Société du Canal de Provence en cotraitance avec Tractebel Engineering

Mandataires
Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMO) Environnementale et Paysagère : ONF
Exploitant Usine production eau potable : VEOLIA
Coordonnateur SPS : QUALICONSULT Sécurité

Sources TPM – Conférence de presse le mercredi 7 octobre 2020 à 10h30
Photos Olivier Pastor

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *